Trip Fourgon – Espagne

Premier long trip après avoir à peu près aménagé le camion, il y a eu un test avant sur un WE en Bretagne nord, histoire de voir un peu ce qui pourrait manquer ou ce qui serait à améliorer. Mais l’aménagement n’était pas terminé, le toit n’était même pas isolé. Ca nous a quand même permis de pas partir pour le grand trip complètement dans l’inconnu.

Objectif de départ: visiter la côte nord de l’Espagne et passer chez des copains qui vivent à Bilbao en Biscaye.

Départ Vendredi 4 Avril de Fouesnant, objectif, faire les 895km qui nous séparent de Bilbao dans la journée, pour retrouver les copains au début de leur WE (ils ne sont pas en vacances eux). Route sans histoire et sans intérêt, option autoroute, relais de chauffeur avec sieste sur le matelas derrière pour celui qui ne conduit pas, ça permet de bien se rafraichir sans perdre de temps (génial pour couvrir rapidement de longues distances).
Samedi et dimanche WE avec les copains, petites visites de la côte autour de Bilbao le samedi par un temps radieux.
Première halte après Bakio et petite balade jusqu’à la chapelle de Gaztelugatxe:

Plantée sur un gros rocher au dessus de la mer, on y accède par un escalier de 231 marches et on trouve en haut l’empreinte de pas de Saint Jean, c’est une étape importante sur le chemin de Saint Jacques, la voie du nord.

Ensuite on a continué vers l’est et de passage dans Bermeo, nous avons pris quelques pinchos histoire de manger local.

Bermeo n’est pas très beau mais son port de pèche ainsi que le quartier qui l’entoure sont jolis.

Encore plus à l’ouest Mundaka, qui vaut plus pour son cadre naturel que le village lui même, décrit comme le plus beau du pays basque dans les guides, franchement c’est pas incontournable je trouve.

Le dimanche, le temps était maussade, nous avons profité de notre passage à Bilbao pour visiter le musée Guggenheim

Art moderne et exposition sur l’art américain, des origines à nos jours, mettant en avant l’émergence de la nation américaine.

Et une expo permanente dont cette grande salle fait partie.

Certaines oeuvres nous ont parlé, d’autres pas du tout, le plus drôle était sans doute les commentaires donnés par l’audio-guide… le commentateur était sans aucun doute sous l’influence de puissantes drogues 🙂

Lundi nous avons quitté Bilbao pour débuter notre périple, petit tour dans les “Encartaciones” au sud-ouest de Bilbao, nous découvrons enfin des débuts d’architecture “typique” et à peu près unie dans certains petits villages perdus.
Quelques moutons:

En roulant vers l’Ouest, nous franchissons le col de Alisas qui nous sert de coin de pic-nique, la vue donne d’un côté sur la mer vers Santander et de l’autre sur les petites montagnes et au loin le début des Picos de Europa.

Sur la côte nous visitons Santillana del mar, village “musée” où de très nombreuses rues et maisons ont gardé l’aspect qu’elles avaient au moyen âge, un genre de Locronan version espagnole. Sympa parce qu’il n’y avait presque pas de touristes mais l’été ça doit être le défilé.

Petit bivouac en bord de mer près de Comillas

Et nous replongeons dans les terres pour pénétrer dans les Picos de Europa

Nous empruntons le téléférique de Fuente De qui nous offre une beau panorama malheureusement bouché par les nuages à peine 100m plus haut.

Le temps se dégrade malheureusement et après le col de San Glorio nous ne verrons plus le soleil.

Nous décidons donc d’aller chercher le soleil plus au sud, c’est les vacances après tout et en camion on peut changer le programme si on veut, direction Tolède donc et nous bivouaquons après Avilla, totalement au pif de nuit, au matin nous sommes là:

Une super amenderaie avec de belles pistes, jolie surprise, en se perdant volontairement la nuit dernière on ne s’attendait pas à ça.
Rapide visite de Tolède:

Et on continue vers le sud, il faut dire que l’Espagne et notamment l’Andalousie a de quoi attiser nos envies, nous filons ainsi jusqu’à Cordoue, Emmanuelle veut revoir la mosquée et moi la découvrir, nous ne sommes pas déçus:

Mais le temps est toujours maussade, toujours plus au sud alors!

C’est parti pour Grenade et l’Alhambra, qui fait rêver Emmanuelle depuis longtemps et qu’il me tarde de découvrir. Je ne suis pas déçu et nous avons la chance qu’il n’y aie pas trop de monde.

Au point où nous en sommes on décide d’aller au sud du sud, passer si près de Tarifa et ne pas s’y arrêter c’est impensable pour le planchiste que je suis et le temps nous invite de toute façon à pousser plus loin.

Nous voilà donc juste entre la mer et l’océan:

Et là au retour d’une excellentissime session de planche, je me suis régalé comme un petit fou à Punta Paloma. La veille j’étais sorti aussi mais les vagues rendaient difficile le départ du bord.

En quitant Tarifa, nous remontons vers Séville, en visitant de beaux villages au passage, comme Vejer de la Frontera:

Ou encore Arcos de la Frontera:

Et nous arrivons finalement en fin de journée à Séville où nous ne pouvons manquer la Giralda :

La magnifique Plaza de Espana :

On tente le coup de dormir dans le parking gardé où nous avons trouvé une place mais on se fait virer, finalement on trouve par chance une place dans une petite rue tranquille et dormons très bien, ce qui nous permet de visiter la cathédrale le lendemain matin.
Nous remontons ensuite vers Salamanque, ici un pic-nique perdu vers Guillena :

Et le soir on se trouve un coin merveilleux près de la réserve José Maria de Oriol, toute la nature est en fleurs, des nids de cigogne nous entourent et il fait très beau, pas de vent du tout.

J’en profite pour me laver au bord du lac, c’est désert pas un chat à l’horizon, je me la joue Adam au paradis, vraiment très agréable.

Le lendemain nous arrivons à Salamanque, nous visitons la magnifique cathédrale et baguenaudons en ville.

Et nous filons ensuite jusqu’à Burgos, rebelotte cathédrale et un style encore différent mais là aussi très beau :

Et bivouac le soir près du lac d’Uzquiza :

Retour le lendemain dans le Pays Basque, direction Bilbao pour passer le 2 jours avec les copains avant de remonter en France.

J’en profite pour une chouette navigation à Gorlitz.

La fin du voyage se fera en douceur, visite du Pays Basque français, à St Jean de luz il fait beau et nous mangeons en terasse mais ensuite, vers Ascain, Espelette… temps de cochon, nous remontons jusque près d’Angers voir mon père.

Et le lendemain retour vers la Bretagne en fin d’après-midi, des images plein les yeux et envie de recommencer très vite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.