soleil de plomb, T° douce, plan d'eau lisse, vent nul à 10nds.

Spot Les Sables Blancs - France/Bretagne/Finistère (29)
Vmax6.44km/hV5x10s--nds
Distance8.7kmV500m3.41nds
Durée1h48m15s

Soleil de plomb, T° douce, plan d'eau lisse, vent nul à 10nds.

Aujourd'hui c'est Franck qui me prête son SUP Wow 10'6, ainsi que sa pagaie Select Carbone. Les conditions sont idéales pour le SUP, grand ciel bleu et grosse pétole, vent de nord.


Je décide de partir des Sables Blancs, la baie est un vrai lac, et le long des falaises c'est un miroir, ça tombe bien je vais explorer les anses de St Jean et de St Laurent.


C'est parti pour l'essai de ce SUP qui fait presque 1m de plus que mon Sea Lion, et 4cm de plus en largeur, son pont est couvert d'un pad intégral en mousse EVA, bien confort. Stabilité impériale, je trouve rapidement la position équilibrée qui n'enfonce ni l'avant, ni l'arrière. Ca file direct plus vite que le Sea Lion, grâce à la longueur supérieure, et l'eau bien lisse renforce la sensation de glisse.


Avec ce calme, je vois le fond et les ondulations du sable même avec plusieurs mètres d'eau, je vois mon ombre sur le sable, au travers d'une eau turquoise, extra! Le long des rochers le spectacle est encore plus beau. C'est marée haute donc je ne vois pas tellement de végétation sous-marine, dommage, mais c'est déjà superbe!


Je me dirige vers l'entrée de la première anse, celle de St Jean, la plus petite des deux, le vent s'y canalise et la remontée se fait contre le vent, un peu de sport. A l'intérieur j'ai l'impression d'être au Canada, avec les falaises de chaque côté et la forêt de bouleaux et de pins, le diaporama vous donnera une idée... La plus belle saison dans ces anses, c'est l'automne, avec des couleurs extraordinaires.


Demi-tour au fond de l'anse et sortie poussé par le vent, j'en profite pour regarder le vol de deux hérons cendrés avant d'enchainer sur l'anse de St Laurent.


Bien plus vaste et profonde, j'y suis accueilli par un bon vent bien concentré par les falaises, et un peu de courant de marée descendante qui s'accentuera jusqu'au bout de l'anse, où débouche une petite rivière. En remontant je dérange 5 hérons blancs (de leur vrai nom aigrette garzette) qui se doraient la pilule en plein soleil au pied de la falaise. Plus loin ce sont 5 couples de magnifiques canards carolins perchés sur un arbre mort couché dans l'eau, j'ignorais qu'on en trouvait par ici! Je croise aussi de plus communs tournepierres à collier en bande, et des cormorans, en pêche ou en mode "étendoir" sur un bout de caillou.


Arrivé au fond de l'anse, je laisse le courant me rabattre dans l'autre sens et je débute le retour, soleil en pleine face, se reflétant dans l'eau, pas mis de crème solaire moi... La température monte, poussé par le vent que je ne sens plus, bien chauffé par le soleil, ça fait un moment que j'ai viré le bonnet, il fait bien chaud, même les pieds ne se font pas sentir.


Retour d'une traite jusqu'aux Sables, toujours cette eau miroir au pied des falaises, et ce grand calme dans la baie, génial, limite envie de virer le haut de la combi pour déblanchir ma peau bien pâle en cette saison.


En remontant à la maison, j'en profite pour prendre le SUP en photo pour la rubrique matos et je le passe à la pesée (avec son pad de mousse encore humide), bilan 12.5kg comme l'annonce le constructeur sur son site, rien à redire ;).

Côté pagaie, j'ai bien apprécié la pagaie de Franck, elle pourrait être un poil trop grande pour moi puisqu'elle est coupée à 203cm, mais sur ce SUP long ça passe pas mal, allez au plus 2cm de trop histoire de dire quelque chose. Elle est un soupçon plus lourde que ma Oxbow carbone, par contre elle est encore plus raide, plus puissante. J'apprécie la voilure nervurée qui limite l'effet feuille morte lorsqu'on tire sur la pale dans l'eau, pas mal du tout cette pagaie. Par contre je préfère mon olive plus volumineuse où mes doigts trouvent mieux leur place. Sur la Select, j'ai le majeur qui est coincé contre l'axe, pas totalement confort et la traction dans la main est plus concentrée dans l'articulation de la première phalange, j'aime moins :)


Côté perfs, la longueur supplémentaire et l'eau bien lisse donnent une claque à mes précédents "scores" en Sea Lion, avec une Vmax qui prend 2nds d'un coup (je ne regarde pas les Vmax réalisées dans des vagues ou avec du courant) et la V500m qui monte d'un bon 1/2nd, et encore j'étais en mode balade-tourisme... Vivement l'essai d'un vrai SUP de race!


Voilà, CR de la dernière session de ce premier mois de défi presque terminé, l'heure d'un petit bilan mensuel. Pour l'instant je tiens mon défi, ça a réellement été un plaisir de le relever, très peu de mauvaises sessions, très peu de carottes, et peu de fois où la motivation n'était pas au rendez-vous pour aller à l'eau. Sans doute de la chance avec une météo très calée en mode vent de nord-est + beau soleil, j'attends les dépressions de pied ferme!


Le mois de janvier est passé comme une flèche!


Je sais que vous êtes nombreux à me suivre, nombreux aussi à m'encourager, en direct ou via le net, merci à tous, ça me booste encore plus. Merci aux collègues qui me prêtent du matos, très bon pour ma culture et ça permet de varier les plaisirs. Merci aussi à ceux qui se mettent à l'eau avec moi, c'est toujours un plaisir de partager une session, avis aux autres n'hésitez pas, je suis très gentil, je ne mange personne, venez laisser une trace dans cette année de défi, venez essayer mon matos, ou juste me serrer la pince, ça me fera plaisir.


Pour la suite, il y a du lourd, du très lourd en approche, janvier c'était la répèt', en février il va y avoir du scoop sur le site, alors restez connectés ;-) vous n'avez pas fini de me voir, sur des supports divers et variés et toujours à l'eau! (et vivement quelques degrés de plus tout de même ^^)



Tracé de la session
Carte de la session du 2011-01-31

Windsurf, SUP, Kayak, VTT, Ski…