superbe soleil, chaleur, avant-goût d'été! SUP race en baie de Concarneau, plan d'eau houleux.

Spot Les Sables Blancs - France/Bretagne/Finistère (29)
Vmax6.88km/hV5x10s--nds
Distance8.8kmV500m3.53nds
Durée1h33m30s

Superbe soleil, chaleur, avant-goût d'été! SUP race en baie de Concarneau, plan d'eau houleux.


Pétole, option SUP, pas de Moros aujourd'hui, de la mer, de la vraie qui bouge et tout, histoire de travailler l'équilibre et moins l'endurance. Il fait très beau et bien chaud, on se croirait en été.


Je décide de partir des Sables Blancs, au plus près de la maison. Arrivé sur la plage, difficile de dire d'où vient le vent, une légère brise de mer, on va dire Sud-Ouest pour 2-4nds, nickel! Par contre big shore break, il va falloir viser juste pour la mise à l'eau.


Je patiente en regardant les séries arriver pour repérer un creux et j'essaye de trouver l'endroit de la plage où le shore-break est le plus petit, dans les séries, ça monte facile à plus d'1m50 lorsque le retour de la vague qui resdescend la plage rencontre la vague qui veut déferler, pas terrible pour glisser une 12'6. Une accalmie je me jette à l'eau et je pagaye rapidement vers le large pour passer les vagues qui arrivent, histoire de me mettre au-delà de la zone de déferlement, faut pas mollir y'a une grosse série qui arrive. Une fois à 100m de la plage je suis tranquille et je peux vider mes chaussons pleins de gros grains de sable et fixer le leash de sécurité.


Je me lève et je pars en direction de la pique de Pladen, face à la houle, face au vent et face au soleil. Il y a de bonnes houles à franchir mais j'ai aussi une contre-houle due au rebond des vagues sur le mur au pied des maisons, du coup ça avance bien même si ça chahute pas mal.


La mer est presque d'huile, mais parcourue par une houle désordonnée parfois haute, ambiance montagnes russes, très sympa. Le vent est faible mais me rafraichit un peu, ce qui n'est pas du luxe vu la température, je suis en combi manche courtes et j'ai bien chaud.


Au Pladen je n'essaye pas de jouer avec la vague qui déferle sur le plateau rocheux, un peu risqué... et pas envie de baigner dans l'eau qui est bien fraiche. Je passe la pique du Pladen et je me dirige vers le large, avec l'idée de faire 1 ou 2km puis de revenir poussé par la houle.


Quelques voiliers font du sur-place ou presque, avec ce grand soleil et cette chaleur on se croirait en été, moi je profite de la glisse de la 12'6 pour tirer au large.


Au bout d'un moment je commence à apercevoir la bouée de Linuen, située à l'entrée de la baie, comme j'ai en tête des idées de parcours virtuels au GPS pour la windsurf (pour le site www.concarneau-gps-challenge.fr), si je pousse un peu mon trajet, je pourrai la repérer au GPS de façon précise. Je vise donc la bouée dans le soleil et je continue ma balade estivale, je suis super bien là au milieu de nulle-part, dans cette houle molle et sympathique.


Demi-tour autour de Linuen, à la toucher, c'est bon elle est repérée au GPS! Retour avec la houle dans le dos vers la plage des Sables Blancs, en essayant d'en tirer parti pour accélérer, pas évident, ça manque souvent de pente, ou quand il y a de la pente elle est pleine de bosse, du coup ça accélère peu.


De passage au Pladen je passe entre les mailles des grosses vagues, sans le chercher, dommage là j'aurais bien tenté un surf un peu plus rapide, j'en prends une moyenne quand même mais c'est juste une petite accélération.


En me rapprochant de la côte, je vois que la marée a bien monté, les vagues explosent contre le mur au pied des maisons qui bordent la plage, avec des gerbes d'eau jusqu'au 3ème étage des immeubles, il ne reste qu'un bout de plage sans mur donc pas trop le choix pour débarquer, je fais une approche tranquille en essayant de me câler derrière une vague pour approcher au plus près sans me faire jeter sur le sable. Heureusement, les rebonds des vagues sur les murs semblent neutraliser une grosse partie du shore-break, ou alors je suis arrivé dans une accalmie, je sors sans souci, ouf! J'appréhendais un peu, en plus il y a plein de gros cailloux dans le sable, ça n'aurait pas fait bon ménage avec la planche.


Revenu sur la terasse des Sables je vire le haut de la combi il fait tellement bon, un régal! Je laisse le SUP sécher un peu, avec le soleil il se met à fumer! Je profite du soleil avant de charger le camion puis je regagne mes pénates.


Quel soleil! Un vrai bonheur, ça fait du bien par rapport à hier où il y avait 8° et des grains! Je profite du soleil dans le jardin pour rincer/ranger du matériel et je prépare mon compte-rendu de session assis sur mes marches, royal! Ca sent le printemps tout ça :)

Tracé de la session
Carte de la session du 2011-02-17

Windsurf, SUP, Kayak, VTT, Ski…