SUP en baie de Concarneau, pétole complète, grand soleil et grosse chaleur.

Spot Les Sables Blancs - France/Bretagne/Finistère (29)
Vmax4.63km/hV5x10s--nds
Distance7.1kmV500m3.90nds
Durée1h09m40s

SUP en baie de Concarneau, pétole complète, grand soleil et grosse chaleur.


Méga-pétole et grand soleil, la baie est d'huile, en arrivant en vue de la plage je vois un SUP qui fait des ronds dans l'eau, sans doute Franck. Quelques minutes plus tard je mets à l'eau et je rame en direction du collègue.


Je le rejoins et c'est bien Franck, on tape une petite bafouille puis je continue ma route, je profite de la marée assez basse, de l'eau très calme, pour rester le long de la côte, pour pouvoir regarder les fonds en ramant.


Je croise des bancs de jeunes bars, des mulets, je vois les filets posés sur le fond. Pas mal de zone avec de grandes algues aux allures de palmier sous marin, ou de chevelures, le type même qui se prend dans l'aileron en windsurf, mais là bien accrochées à leur caillou, qu'elles y restent!


Arrivée devant l'entrée du port de Concarneau, je décide de tenter le tour de la ville close, la marée est assez basse mais on verra bien.


Passage dans la marina de l'avant-port, je longe le vieux gréément "Marche-Avec" de Concarneau, je passe le long des catways où toute la flotte des voiliers des Glénans dort ou se fait briquer et je file vers le pont-levis pour essayer de paser.


Sous le regard curieux des touristes, je me faufile entre les piles du pont et je trouve le chemin où ça peut passer, je dois quand même m'avancer sur l'avant de la planche pour faire décoller l'aileron, une petite zone est limite mais ça passe.


Je longe ensuite les murailles par derrière, musée de la pêche, criée, je vois les chantiers navals au fond du port, de nombreux navires de la marine sont en entretien, le bac du passage est arrêté du côté de Lanriec.


En ressortant du port, je croise la gendarmerie maritime, vont-ils me dire quelque chose? Non rien, bon je dois avoir le droit de faire ce que je fais, ceci-dit je n'aimerais pas les croiser quand je suis au large, je crois que pour l'instant, faute de consensus sur le statut du SUP de race/randonnée, nous sommes théoriquement cantonnés à la bande des 300m et non les 2 milles d'un abri du windsurf et du kite (j'espère qu'on aura un jour droit aux 6 milles des kayaks de catégorie 6).


Retour aux Sables sans histoire, sur le parking, je croise Clément et Alexandre avec qui on papote un moment avant que je remonte à la maison.

Tracé de la session
Carte de la session du 2011-04-08

Windsurf, SUP, Kayak, VTT, Ski…