SUP en baie de Concarneau, upwind puis downwind sous un grand soleil.

Spot Les Sables Blancs - France/Bretagne/Finistère (29)
Vmax6.82km/hV5x10s--nds
Distance5.3kmV500m4.56nds
Durée0h49m48s

SUP en baie de Concarneau, upwind puis downwind sous un grand soleil.


Après les carottes des jours précédents, je dois dire que j'étais un peu sur les dents... Et ce matin, il y avait du vent (semble-t'il) et ça tenait en début d'après-midi, en prime temps un peu couvert donc pas de chamboulement à craindre à cause d'un éventuel thermique. Mais c'était sans compter sur ma "chat noir" attitude du moment, en effet en arrivant à la plage... ben y'avait plus grand chose, un 11nds maxi dans une rafale saisie bien haut sur une pointe de rochers, et la plupart du temps du 8nds... Pas de quoi faire planer un chat... Repassage à la maison pour prendre le SUP? Hé non il est sur le toit du camion et le windsurf dedans comme ça... Pas de carotte! Mais avec le soleil qui se dégage franchement, petit renforcement du synoptique, mais pas grand chose tout de même.


Je finis donc par aller aux Sables avec l'intention de SUPer un coup, j'y retrouver Papounet qui a tenté de planer en windsurf sans succès. Je pars donc en SUP avec ma nouvelle pagaie à tester sérieusement (plus que la veille où j'ai fait 600m en SUP).


Bon y'a pas assez d'air pour planer en windsurf mais suffisamment pour générer un bon clapot (vent de mer) et aussi pour freiner sérieusement. Une fois au milieu du plan d'eau je me prends de bonnes rafales où je suis sûr que j'aurais plané en windsurf, pas carotte mais le vent se joue de moi quand même!


Je trace vers le Cochon en upwind (contre le vent) en me disant que même si je peine, le retour en downwind sera ma récompense.


J'ai pris encore des tas d'algues dans l'aileron au bord et près des cailloux, il faut vraiment que j'essaye un anti-algues (aileron à la forme particulière sur lequel les algues ne se coincent pas) car c'est pénible de devoir s'arrêter et faire une marche arrière tous les 100m, ça tue la moyenne.


Côté pagaie, c'est le vrai test, longueur, touché d'eau, rigidité du manche, je découvre enfin à quel sauce je vais être mangé, et je dois dire que je suis plus que satisfait :)


Longueur: je pense être pas mal avec une longueur de 2m08 (10cm de plus que ma Oxbow, ça change), mais j'ai toujours la possibilité de raccourcir un peu, à voir avec plus d'expérience.


Touché d'eau: le grand point d'interrogation sur cette pagaie totalement nouvelle dont je n'avais pas pu avoir d'avant-goût, avec une forme très particulière d'extrados... ben je suis bien content car même si le feeling est différent de ma Oxbow, elle reste très douce et transmet la force à l'eau sans bouillonnement ni turbulence, sans glouglous, sans générer des remontées dans le manche, bref, un touché d'eau doux mais ferme, très bien.


Côté raideur du manche, il est plus raide que ma Oxbow et ça tombe bien c'était un reproche que je lui faisais, ça sera sans doute un peu plus sollicitant physiquement mais la réponse de la pagaie et la transmission de puissance me paraissent plus efficaces.


Du côté de l'olive, il me semblait que sur la Gong Carbon Racing que j'avais testé, c'était la même que sur la Oxbow, là elle diffère légèrement, même esprit mais un peu plus fine et plus large, elle remplit un peu moins la paume, par contre la largeur de la poignée permet un très bon contrôle de la pale lors de la traction, il est aisé de la maintenir perpendiculaire au mouvement, et de l'empêcher de flotter (faire la feuille morte en gros), bon point. Par contre mes mains devront s'habituer à la finesse plus importante et les zones d'effort ont un peu bougé, du coup j'ai eu un début d'échauffement sur une zone de la paume habituellement non sollicitée, une future cale de plus ^^.


Ce premier essai me satisfait vraiment, j'attend de la connaitre mieux pour la juger complètement mais pas de mauvaise surprise sur cette pagaie que je n'ai pu essayer avant, elle corrige les défauts de ma Oxbow sans en rajouter de nouveaux, et elles partagent leurs qualités, je suis très content, merci encore à Gong et à Patrice Guénolé.


Retour beaucoup plus agréable et je fais même de bons surfs sur la petite houle au niveau du Cochon, ça gaze nettement plus qu'à l'aller! Vivement le prochain vrai downwind! (déposé au départ et que du downwind sur tout le parcours).


Quelques photos comparatives des pagaies maintenant:



Vue générale:

Comparo Pagaie Gong DP et Pagaie Oxbow - SUP - 365 Sessions - Lomic


Extrados: (Gong à gauche)

Comparo Pagaie Gong DP et Pagaie Oxbow - SUP - 365 Sessions - Lomic


Intrados: (Gong à gauche)

Comparo Pagaie Gong DP et Pagaie Oxbow - SUP - 365 Sessions - Lomic


Profils: (Gong en dessous)

Comparo Pagaie Gong DP et Pagaie Oxbow - SUP - 365 Sessions - Lomic


Extrados Gong avec les doubles nervures particulières:

Comparo Pagaie Gong DP et Pagaie Oxbow - SUP - 365 Sessions - Lomic


Intrados Gong:

Comparo Pagaie Gong DP et Pagaie Oxbow - SUP - 365 Sessions - Lomic



Petit échange de MP avec "lolo" qui pose 2 questions intéressantes, je vous glisse donc cet échange car il n'est sans doute pas le seul à se poser ces questions:


Citation:

1/ tu mesures combien pour avoir pris une carbon dp en 208 ? car sur le site gong, en racing / fitness, ils conseillent souvent dans les +20 / +25


je mesure 1m78, j'avais une 198 avant soit 20cm de plus que ma taille et je ramais plié en deux en manquant d'allonge, j'ai testé une 201 et j'ai senti direct un mieux.



Après il y a pas mal de façon de déterminer la longueur de pagaie pour le SUP notamment en race, je te renvoie à cet article qui compare pas mal de méthodes:


Measure Twice, Cut once (merci à Alomphega qui l'a posté sur son mur FB)



Les précos Gong donnent vraiment des pagaies très courtes notamment en race où ils sont très loin derrière tout le monde en terme de précos, j'ai tendance à penser que le plus grand nombre a raison d'autant que mes essais de pagaies plus longues me confortent dans ce sens.



Là j'ai coupé à 208 pour tester la méthode "Eric Terrien" qui n'est pas le premier venu en SUP race, sachant que comme il faut couper pour chaque mesure et qu'on ne peut revenir en arrière, je commence par tester la cote maximum pour ma taille (j'excepte la méthode qui donne des longueurs du genre 214, comme pour Gong, je ne garde pas les extrèmes)


Mon premier test hier me donne plutôt bon espoir de ne pas avoir à recouper la pagaie, au début j'ai été un peu désorienté et rapidement j'ai pris mes marques. Au final pas de douleur nouvelle ou autre, un bien meilleur triangle formé par les bras et la pagaie, avec surtout le point haut du triangle moins bas qu'avant ce qui est un confort et me permet aussi de mieux pousser avec le bras supérieur, tandis qu'avant je tirais surtout avec le bras du bas, là je peux bien combiner les deux.



Citation:

2/ je vois que tu as des pbs d'algues


j'ai souvent vu la 12'6 Nah Skwell équipée avec un petit aileron blanc couché qui est, je crois, un anti algues, donc - soit tu as bien celui là mais il est inefficace - soit tu en as un autre ?


je n'ai pas l'aileron d'origine en fait mais un Select genre FSW un peu droit et profond, du coup on ne peut pas mettre ça sur le dos de l'aileron d'origine Nah Skwell.

Les algues sont vraiment un souci en SUP race, tu peux pas te permettre de t'arrêter et de faire marche arrière sur une course, en entrainement c'est pénible aussi (et tu ne peux pas jauger ta performance au GPS ensuite sur la moyenne), ça ralentit et si d'autres s'accumulent, la planche finit par avoir énormément de row et n'avance plus
J'ai déjà vu avec un collègue qui a des anti-algues pour lui en emprunter un, ça devrait être plus sympa.

Tracé de la session
Carte de la session du 2011-04-19

Windsurf, SUP, Kayak, VTT, Ski…