windsurf aux Glénan! Temps gris et pluie mais bon vent.

Spot Archipel des Glenan - France/Bretagne/Finistère (29)
VentS 8-16ndsVmax22.56nds
Distance39.8kmV5x10s21.67nds
Durée1h34m56sV500m21.08nds
FlotteurRRD Avantglide 2004 (250x75, 125L)VHeure14.87nds
VoileNorth Sails Warp F 2009 (8,0m²)V10km15.58nds
AileronNorth Shore Maui Slalom 0000 (45cm)Alpha 50013.95nds

Windsurf aux Glénan! Temps gris et pluie mais bon vent.


Aujourd'hui, deuxième partie du WE de finale de la Kerlewind, au programme raid aux Glénan, malheureusement la météo est très moyenne et les prévisions de vent peu favorables. Pas évident de faire la traversée, à cause de l'orientation du vent qui ne s'y prête pas d'une part et surtout parce que le vent est trop léger. Pour couronner le tout il fait gris et frais.


L'organisation décide de charger tout le monde sur les bateaux, avec un combo planche/gréement par personne et direction les iles. Nous migrons donc de la plage de Kerleven au port de Port-La-Forêt tout proche pour charger les zodiacs au ponton visiteur.


Tout le monde se répartit dans les bateaux, on charge comme on peut le matos et direction l'archipel. Je suis dans le bateau avec Eric, un autre gars et notre pilote s'appelle Alicia.


La traversée se fera sans encombre et même hors de la baie, la mer est très calme, nous atteignons rapidement l'ilot de Guiriden où s'établit le camp de base.


J'ai pris au dernier instant la décision de mettre ma combi sèche pour avoir moins froid, vu qu'hier j'ai eu froid en combi intégrale néoprène et que là il fait gris et qu'on doit faire pas mal de bateau. Par contre comme je ne l'avais pas prévu, je n'ai pas pris de sous-couche, donc j'y vais en caleçon et t-shirt sous la combi, ça fait un peu léger mais j'ai pas eu trop froid, il me suffisait de me bouger un peu pour me réchauffer, je pense qu'en néoprène j'aurais eu bien froid.


J'ai aussi oublié la Gopro dans le camion, c'est couillon parce que j'ai la monture Flymount dans le sac à dos... Mais vu la météo sur place ça n'aurait sans doute pas été top.


Sur place on décharge les bateaux et on attend la bouffe! Tout est sur le Jef qui est un bateau rigide et non un zodiac, et il avance à un train bien plus modeste que nos zodiacs, du coup on poirotte pas mal sur la plage, il fait pas bien chaud et il n'y a presque pas de vent, c'est un peu la déception.


Finalement l'organisation envoie un zodiac à la rencontre du Jef pour récupérer la bouffe et nous permettre de manger plus tôt, à défaut de vent, on se remplit le bide, toujours grâce au traiteur, super l'orga!


Après le déjeuner ça cogite dur côté organisation, que faire? rentrer en baie pour essayer d'y lancer des slaloms? Pas question de lancer le raid, on serait vent arrière et le vent est faible. Finalement un grain semble se pointer et avec lui un peu d'air, Maxime propose aux volontaires de gréer et d'aller faire un slalom dans la "chambre" (la petite mer entourée par les iles de l'archipel). Je mets un peu de temps à me motiver mais j'ai une session à faire et ça me réchauffera de gréer. Arthur, Briac et Tristan sont déjà à pied d'oeuvre et je grée rapidement pour mettre à l'eau peu après eux.


Le vent a continué à monter et sous le vent de Guiriden, sur l'eau bien plate, ça part tout seul au planing, cool! Je tire des bords vers Penfret pour remonter au vent derrière Guiriden et aller vers la zone de départ indiquée par l'orga.


Ca me ramène en arrière de 21 ans, c'est à cet endroit même que j'ai appris à faire de la planche à voile, lors d'un séjour en classe de mer avec mon collège de Reims. On était logés sur Penfret et on apprenait entre Penfret et Guiriden, Guiriden qui fut ma première "longue distance", j'avais quitté mon groupe au bord pour rallier l'ilot, à l'époque et dans mes souvenirs c'était une bonne distance. Aujourd'hui je la cours en quelques minutes (mais il y a plus de vent). Mais plus de mono (Tewfik) pour me gronder (gentiment) d'avoir ainsi pris la poudre d'escampette pour partir à l'aventure.


Le vent est encore bien mou et seul Briac est au taquet la plupart du temps avec sa formula et sa voile de 10,7m². Moi j'ai pris mon combo RRD AvantGlide 125 et ma NS Warp 8m². Petit à petit je remonte vers le bateau comité, assez péniblement dans ce vent trop léger pour bien caper. En prime depuis qu'on a commencé à gréer il pleut doucement. Pas les conditions idéales mais ça me fait vraiment plaisir de naviguer ici où tout a commencé et où je n'ai pu venir l'an dernier faute de dispo.


Le vent grimpe encore un peu et je vais me poser à Penfret, sur la plage où j'ai pris mes premiers cours, pour changer l'oeillet d'écoute de ma voile et mieux régler mes bouts de harnais. Je repars ensuite au taquet vers le bateau comité, le vent s'est bien renforcé et j'ai parfois du mal à rester bordé, très bien ça! J'arrive juste pendant la procédure de départ, drapeau rouge, on est dans les 3 minutes, je me cale derrière la ligne et j'attends le vert, en RRD c'est facile de faire du sur-place, chose impossible hier en Warp Speed.


Tout d'un coup, je sens la meute derrière moi qui s'agite et rapidement, tout un paquet passe en trombe, je me lance aussitôt à leur poursuite, le drapeau vert n'est pas abaissé et je pense qu'une bonne 15aine sont passés avant le départ, le coup de pouet retentissant un instant avant que je franchisse moi-même la ligne. Dans ces conditions pas facile de bien se classer, mais je m'en fous, je suis là pour participer et me faire plaisir!


Et du plaisir j'en prends à bonne dose, les conditions sont assez faciles, je suis à l'aise avec ce matos que je connais par coeur, seul le plan d'eau haché par mes prédécesseurs me met en difficulté. Supers sensations dans ce bord vers la première bouée, tous au taquet en formation, grandiose! Il ne manque que le soleil!


Jibe sans souci, juste à gérer les autres, quelques chutes et du monde autour de la bouée, je la joue prudent, mieux vaut perdre une place ou deux que se précipiter et en perdre 10. Il y a pas mal de monde derrière moi malgré le départ de filou qu'ont pris les premiers, ça fait plaisir. Je continue et je gère ma course jusqu'à l'arrivée sans souci, je peste quand même sur mon aileron qui est une belle bouse, j'espère changer ça bientôt!


La remontée au vent vers la zone de départ se fait facilement, en 2 bords et toute la flotte est rapidement prête pour enchainer le départ suivant. Nouvelle procédure, et nouveau départ un peu anticipé pour certains, mais c'est moins pire que la manche précédente, moi j'ai un peu raté le coche, je me suis lancé un peu trop tardivement, mais pas grave, je rattrape des collègues et je gère à nouveau ma course au mieux que je peux, beaucoup de plaisir là encore.
J'ai Eric en ligne de mire mais nous avons une vitesse quasi identique, dur de faire quelque chose... j'essaye de gratter au vent pour sortir des sillages et abattre sur la bouée, ça paye mais un p'tit jeune rate son jibe devant moi, je suis coincé, Eric passe juste, je ne referai pas totalement mon retard, il passe la ligne juste avant moi.


Cette fois l'organisation remballe le parcours, avec le temps que le vent a mis à se mettre en route il est déjà l'heure de songer au retour. Je tire encore quelques bords pour profiter de cet endroit chargé de souvenirs et je me fais aussi quelques runs sous le vent de Guiriden pour profiter du flat mais le vent n'y est pas très fort du coup... J'en profite pour enquiller de beaux jibes et je rentre finalement pour démonter et ranger tout.


Je retrouve Alicia et le collègue qui était avec nous, Eric nous snobe et change de bateau, pas grave Pierre prend sa place à côté de moi sur la banquette derrière le poste de pilotage, nous chargeons pas mal de matos en plus du notre et on repart avec tous les zodiacs en même temps.


La mer s'est bien formée par rapport à tout à l'heure mais nous avançons vent et vagues dans le dos donc ça passe bien. Certains zods foncent bien, Alicia est plus prudente et on l'en remercie, on a voyagé confortablement, chose dont certains n'ont pu se vanter, ayant plus mal au dos à cause du zodiac que de la session de planche. La côte est invisible sous la pluie et ce n'est qu'en arrivant à Linuen qu'on commence à distinguer Beg Meil et c'est en baie que les vagues sont les plus fortes. Tout d'un coup, le bateau enfourne un peu en descente de vague et le collègue de l'avant est bon pour une bonne douche gratuite, derrière j'ai failli me manger le siège du pilote mais rien de grave, par contre il y a plein d'eau dans le bateau, Alicia nous fait ouvrir les bouchons de vidange pour alléger tout ça.


On repart plus tranquillement et à l'entrée du chenal on remet les bouchons car sans vitesse l'eau peut rerentrer dans le bateau. On arrive ensuite rapidement au ponton où nous déchargeons rapido.


Je file entasser le matos trempé dans le camion et me changer, j'ai envie de p*sser depuis approximativement notre arrivée sur Guiriden, et avec la combi sèche, le pipi dans la combi c'est interdit ^^.


Une fois changé et soulagé, direction la salle où les résultats seront annoncés, les lots distribués (fournis par SwellAddiction), Maxime remercie toutes les personnes qui ont permis ce beau WE. Et je profite de ce compte-rendu pour les remercier également, on s'est régalés! Vivement l'an prochain (avec du soleil). Beau temps pour un mois de novembre comme dirait Sophie ^^.


Photos et peut-être vidéo à suivre...

Tracé de la session
Carte de la session du 2011-06-19

Windsurf, SUP, Kayak, VTT, Ski…