SUP en baie de Concarneau au clair de lune.

Spot Les Sables Blancs - France/Bretagne/Finistère (29)
Vmax4.73km/hV5x10s4.42nds
Distance6.0kmV500m4.24nds
Durée0h48m49s

SUP en baie de Concarneau au clair de lune.

Petite pensée spéciale pour un mec à part à l'occasion de cette session, j'ai nommé Antoine Albeau, notre multiple-champion du monde de windsurf. Pourquoi? Parce que 192 est son numéro de voile. Cette année encore il est au top, se battant avec les meilleurs pour conserver son titre mondial en slalom, malgré des côtes en vrac. Il vient de remporter le championnat du monde de Formula Windsurfing 2011. Premier titre mondial en slalom en 1994! Et 19 titres mondiaux au total, quel palmarès! Je vous renvoie à sa page Wikipedia pour le détail de son palmarès juste énorme.


Quand je vois ce mec, avec tellement de titres, je me demande un peu pourquoi on parle si peu de lui, nos journalistes sportifs ont le cocorico bien facile, mais là pour A²... c'est à peine s'il a droit de temps en temps à un sujet sur France 3 Régionale. Sans doute parce que le windsurf est un sport confidentiel? C'est dommage, c'est un sport qui peut être extrêmement télégénique, bien plus que nombres de sports obscurs qu'on nous sert lors des JO par exemple. (Mais ils doivent fédérer plus de pratiquants qui sait?). Je croise les doigts pour qu'on puisse tout de même longtemps continuer à pratiquer, même si la moyenne d'âge grimpe avec les années et si les prix flambent en neuf (+20% annoncés pour 2012...). Quand on regarde le top 10 en slalom à ce jour:


  1. Björn Dunkerbeck - 41 ans

  2. Antoine Albeau - 39 ans

  3. Ben Van Der Steen - 31 ans

  4. Cyril Moussilmani - 31 ans

  5. Finian Maynard - 36 ans

  6. Julien Quentel - 25 ans

  7. Peter Volwater - 36 ans

  8. Micah Buzianis - 40 ans

  9. Jimmy Diaz - 42 ans

  10. Josh Angulo - 36 ans


On se demande un peu où sont les jeunes en slalom? Côté vagues c'est un peu mieux avec notamment Philip Koester (17 ans), 1er du classement vagues pour l'instant. Et côté freestyle aussi, y'a du d'jeuns. Mais le slalom est la discipline qui s'approche le plus de la pratique du planchou lambda: à fond avec les potes, et là... les cadors sont là depuis plus de 20 ans et les jeunes ont beaucoup de mal à percer. Certains avancent que c'est l'expérience qui permet de gagner, en plus d'un niveau technique énorme et d'une préparation de tout instant. A ceux-là j'ai envie de répondre: "mais comment font les jeunes pour briller au niveau olympique en voile alors?" ils ne peuvent prétendre avoir l'expérience des plus anciens, pourtant il est incontestable qu'ils ont le niveau technique et la préparation pour briller, sans parler du physique. Est-ce le signe qu'il n'y a plus assez de jeunes qui en veulent dans le windsurf? Pyramide des âges trop étroite à la base? Et du coup les rares qui percent ne sont pas assez forts pour dévisser les vieux briscards du tour? Plus assez de sous dans le windsurf, du coup les jeunes ne sont pas assez sponsorisés pour accéder au haut niveau, les marques préférant continuer à sponsoriser des types qui correspondent à la moyenne d'âge du pratiquant lambda?

Je ne sais pas trop, j'ai la chance de naviguer avec pas mal de jeunes sur mes spots, ça fait plaisir, mais je navigue aussi avec plein de vieux briscards, et sur les spots globalement, ils sont bien plus nombreux malheureusement.

Dans quelques années on va finir par se faire nos shapes à la maison, en copiant des vieux shapes qui marchaient, et acheter des grosses machines à coudre pour faire nos voiles ^^.


Euh sinon j'ai fait une très belle session de SUP aussi, d'ailleurs c'était l'objet initial de ce compte-rendu. Mise à l'eau vers 23h, avec un très beau ciel dégagé, encore dégradé par les lueurs du couchant à l'ouest, une lune légèrement voilée par 3 nuages. Plan d'eau très très calme, mer d'huile par endroits, pas ou peu de vent. Sur la plage des groupes font la fête tandis que je glisse sur l'eau en direction de Kerleven en longeant les falaises.


Je croise un voilier mouillé à quelques encablures de la plage des 4 sardines, ça fait envie, j'y passerais bien la nuit en charmante compagnie ^^. Plus loin c'est un bateau à moteur qui est à l'amarre, il se détache bien dans les reflets de la lune sur la mer.


Demi-tour devant la plage de Kerleven et je repars en sens inverse, la lune est maintenant bien dégagée et plus de nuages dans le ciel, je profite de ces conditions superbes, m'arrêtant parfois de ramer pour contempler et savourer ces instants hors du temps.


Par endroits j'ai droit à de beaux moments de phosphorescence dans l'eau, qui disparaissent aussi brusquement qu'ils sont apparus, je trouve toujours ça magique. J'ai même un bonus aujourd'hui, avec un poisson qui a fui la surface à mon approche mais il a allumé dans son sillage une trainée lumineuse, excellent :).


De retour aux Sables, je longe la plage, parfois hèlé par les fêtards qui doivent se demander ce que je fais là et je sors de l'eau, ravi de cette très jolie session.

Tracé de la session
Carte de la session du 2011-07-10

Windsurf, SUP, Kayak, VTT, Ski…