\n 2012-05-18 | Mes Sorties

Windsurf - La Baule - Vendredi 18 Mai

Spot La Baule - France/Pays de la Loire/Loire Atlantique (44)
VentOSO 15-25ndsVmax25.67nds
Distance32.5kmV5x10s22.74nds
Durée3h35m24sV500m23.88nds
FlotteurTiga HyperX 2007 (238x64, 95L)VHeure4.56nds
VoileNorth Sails Warp F 2009 (7,0m²)V10km5.25nds
AileronTiga Origine 2007 (36cm)Alpha 500--nds

A la base je comptais aller au Défi Wind cette année, mais bon quelques embrouilles gazo-financières et une situation financière déjà pas flamboyante à la base ont fait que… claquer quasi 500€ pour aller à tataouine rester le cul sur la plage en espérant qu’une manche soit courue… ben j’ai oublié l’idée.

Et Pedro m’a parlé du défi de la Baule, pas loin, gratos, multi-discipline… aux même dates, tentant (il me semble que c’est Pedro qui m’en a parlé mais ça date donc…)

Bref on s’est inscrits tous les deux et vu qu’il y avait de l’air annoncé pour le 18 on y est allés.

Départ vers 7h30 de Concarneau, 2h de route tranquillou pour arriver sur la Baule, on trouve à se garer (pas facile) et on va confirmer nos inscriptions sur la plage.

Grosse orga, des tentes partout, des stands de bouffe/boisson, un carré VIP, des canaps, des transats, une grosse scène avec écran géant, le tout sur la plage sous le soleil, le top.

installations

Des gros nuages sont passés mais on a échappé à la pluie toute la journée! Et y’a eu de bons moments bien beaux, super de se dorer au soleil entre 2 manches.

Une fois notre inscription validée, on se renseigne sur un parking mais bon les nanas de l’accueil nous disent que y’a pas (alors qu’elles venaient de filer un flyer parking « VIP » à Charlotte Consorti ^^). Pedro croise Harold (le grand organisateur du truc, avec qui il a été en contact plusieurs fois avant le défi) et il nous indique le parking « compétiteurs » un peu en arrière dans une rue, on va se balader à pied pour repérer et on trouve un parking entouré de barrières avec un ou 2 camions de planchou, allez zou! On rapporte le trafic là et on se pose.

Direction la plage pour voir un peu ce que les mecs ont comme toile sur l’eau, le plan d’eau semble bien clapoteux et y’a ds vagues sur un grand banc de sable à l’ouest du spot.

Un mec sort de l’eau, on va vers lui pour discuter, pis le mec me dit « salut Lomic! » oups! encore un gars qui me connait et que j’ai pas reconnu, (bon je l’avais jamais vu sortant de l’eau et je l’ai vu qu’une fois) et il me parle de son top de mât X6 que je lui ai filé, ayé je tilte! C’est Tom Fox, qui est sur WS33. Il est à l’eau avec une (sa?) copine. En 6.6-6.7 tous les deux, un peu à la rue, mais d’assez gros volumes sous les pieds.

Pour moi à vue de nez y’a 20 nds, Pedro hésite entre 6.5 et 5.5 pendant un bon moment, moi je sais que 6.2 sera trop limite, ça sera donc 7m² bien tirée et zou!

On retourne voir pour attendre le brieffing, dont l’heure flotte… un coup c’est 11h, un coup c’est 11h30 sauf qu’il faut qu’on grée et qu’on bouffe donc ça serait bien d’avoir une heure fixe… un peu brouillon l’orga parfois, le son de cloche des horaires variait pas mal selon les personnes à qui l’on demandait, pas pratique.

Finalement on va gréer, et y’a un petit parc juste derrière le parking, nickel! On apporte ensuite le matos sur la plage à travers les petites rues, ça va pas trop loin, par contre pas évident avec les rafales de vent dans certaines rues, fallait pas lâcher les voiles.

Moi j’ai eu le temps de m’enfiler une pasta box tout juste avant le 1er départ, les windsurfeurs partant les premiers, Pedro qui s’était trompé d’aileron n’a pas le temps de manger et fera la première manche le ventre vide.

La ligne de départ est sur l’eau à 100m de la plage, ça permet de passer le shore-break avant, shore-break qui va grossir au fur et à mesure que la marée va monter, pas évident, mais j’ai eu du bol je suis passé sans encombres à chaque fois (y’avait de mecs qui naviguaient en vague quand même).
shore-break

Premier départ pas trop pourri, par contre je comprend tout de suite que ça va être dur de faire la première bouée d’un bord, elle est devant l’île des Evens et j’ai beau caper au max que je peux, je n’arrive pas à y aller, en plus y’a de la houle qui freine et fait sauter, vraiment difficile de caper et de garder le planing, les meilleurs (Julien Bontemps et quelques rares) réussiront à chaque manche à faire la 1ère bouée en 1 bord mais tout le reste des participants (kites ou windsurf) fera des contre-bords.

Après 2 contre-bords (dont un pour reprendre un chouilla qui me manquait pour passer la bouée), j’enquille un bord de vent arrière plané, pas cool du tout dans la houle, pour aller passer la bouée 2 qui est quasi sous le vent de la 1 à 300m, empannage et retour vers la plage, sans trop savoir ou aller, y’a 2 zones qui se ressemblent avec des tentes blanches et des voiles de cata roses, je suis les planchous qui sont devant moi, et j’abats à fond tout du long, vu le cap de l’aller, c’était certain que le retour serait très abattu.

Je merde sur la ligne d’arrivée, je passe au vent du bateau pointeur, qui était tout près des bouées délimitant la zone d’arrivée et de départ, devait y’avoir 10m entre le cul du bateau et la bouée sous le vent, ce qui m’a perturbé, mais bon une fois sur la plage l’évident de saute aux yeux, impossible de me pointer si je passe au vent… du coup DNF sur cette manche le couillon…

Bord de retour chaud bouillant plein largue avec le plan d’eau technique, concentration maxi pendant 3km, épuisant physiquement et nerveusement. Je me pose sur le sable et j’attend Pedro qui arrive pas trop longtemps après.

On se repose ensuite en regardant la manche kite, suivie de la manche cata/dériveurs mais en fait y’a que 3 catas et encore, et je ne sais même pas s’ils feront tout le parcours.

Et à nouveau manche windsurf, je prends un départ pas trop moisi (mais arrêté) et j’essaye une fois de plus de faire la bouée 1 en un bord, rien à faire malgré que j’ai laché un peu à l’amure pour avoir plus de cap, obligé de faire un contre-bord, puis gros retour en mode no-brain.

Je me suis tiré de bonnes bourres avec d’autres gars sur ce bord-là c’était bon!

Lors de la 4ème et dernière manche on part avec les kites, mais ça a pas mal écrémé côté participants, nombreux ne repartent pas, sur les 38 windsurfeurs inscrits, seuls 27 seront classés et si y’en a 15 qui prennent le départ de la dernière manche, c’est le maxi, idem côté kite, seuls les meilleurs sont là ^^.
Départ un peu plus compliqué du fait des kites sur la ligne… j’ai manqué d’en tuer un ou deux car les mecs s’asseyaient dans l’eau en s’arrêtant, juste devant moi, le bordel, j’ai pu heureusement donner un bon coup de lof et passer juste entre un et le bateau comité puis tailler la route jusqu’à la bouée 1.

Est-ce le vent un poil plus fort sur cette manche ou avait-il tourné? J’ai pu faire la bouée en 1 bord, juste été coincé derrière un kite tout du long, impossible de passer sous son vent à cause de ses lignes, et impossible de caper plus pour sortir de son sillage, notamment la vague d’étrave tribord qui me freinait, déjà que capé au max j’avais du mal à avancer…

Passage de la une, ok, vent-arrière en surfant à moitié la houle, empannage de la 2, foirage, waterstart et retour, devant moi Charlotte Consorti en kite, la femme la plus rapide du monde à la voile, sacré lièvre ^^ 300m d’avance, un autre kite plus loin, un planchou légèrement sous mon vent avec de l’avance… BANZAÏÏÏÏ :dev:

J’ai réussi à doubler la miss et finir devant elle :lol: idem pour le planchou, par contre rien à faire pour le kite qui était encore devant, il m’aurait fallu 200m de plus et c’était bon!

Bien content de cette dernière manche qui sera ma meilleure.

Retour sur la plage et posage! Y’aura pas d’autre manche. Y’avait une course de SUP prévue mais bon… c’est un relais de là où on est, jusqu’au Pouliguen, et retour dans le sens inverse, sauf que dans chaque binôme, y’en a un qui se tape l’aller, contre le vent dans le chantier du plan d’eau, et l’autre le retour en downwind, je suis fatigué et pas du tout envie de me taper l’aller en SUP, Pedro hésite mais renonce rapidement également. Ca ira comme ça! On s’est déjà bien dépouillés ^^

Le parcours:
Parcours Défi de La Baule
Le bord aller est à 60° du vent, avec la houle c’est juste la misère ^^
Le bord retour dans les 120°, ça speede comme il faut, chaud chaud l’HyperX qui enfourne facilement, il m’aurait fallu un rail de pdm réglable, des bouts courts sur tribord, un palan d’écoute, un palan d’amure… tellement les 2 bords étaient distincts. Mais c’était instructif!

Pedro avait sa GoPro sur la tête pendant les manches, j’espère que les images seront sympas :)

Des stars sur l’eau (Julien Bontemps, Charlotte Consorti), des belles conditions, une orga nickel (sauf sur les horaires parfois), un parking tranquille (où on aurait pu pioncer la nuit sans souci à mon avis), le petit parc pour gréer, moi j’y retourne l’an prochain! (en espérant que le parcours soit mouillé plus travers et sans la bouée à faire en vent arrière, pas pigé l’intérêt, un truc de kiteux sans doute ^^)

Au final, je suis 9 ou 10 en catégorie windsurf, 16 toutes catégories confondues (wind, kite, multicoques dont un trimaran de 50 pieds), bien content de la compet, content d’avoir vu Tom. Et je suis tombé sur une très bonne copine qui était là pour le boulot mais un peu désoeuvrée du coup j’ai eu de la compagnie très sympa entre les manches en plus de Pedro ^^.

Dommage qu’il n’y aie pas de vent le samedi, on est rentrés sur Concarn’ le vendredi soir tranquillou, aujourd’hui repos!

Le classement final:
top-10-defi-la-baule-web
trop la classe d’être sur la même feuille que Julien Bontemps avec des p’tits drapeaux français partout ^^ dommage y’a que les 10 premiers et y’a une couille sur le n°7.

Tracé de la session
Carte de la session du 2012-05-18

Windsurf, SUP, Kayak, VTT, Ski…